• La psy m’avait donné rendez-vous, mon premier rendez-vous d’une série ( du moins le pensais-je en entrant dans son cabinet ).
    Elle avait l’air mécontente, elle avait pris le ton d’une maîtresse d’école fâchée sur un cancre :
    - D’abord, qu’est ce que vous attendez de moi ? Pourquoi êtes-vous là 
    - Ben parce qu’on a rendez-vous….
    Elle a tordu sa bouche, ma réponse l’avait agacée en profondeur.
    S’ensuivit une démonstration ( elle ne me connaissait ni d’Eve ni d’Adam ) pour me convaincre que «  les gens comme moi n’ont rien à faire dans son cabinet car elle ne s’occupe que de gens qui souffrent … « 
    - Mais si je viens c’est que je souffre, bien sûr..
    - Non, vous ne souffrez de rien du tout. On va s’en tenir là… Ca fera 46 euros s’il vous plait.

    ( L’entretien a duré dix minutes ).

    " Un effacement "  (  219 )


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires