• " Un effacement " ( 114 )

    Bon je suis un peu comme sonné, je flotte dans une sorte de vide, j'essaie de ne plus penser qu'à mes filles mais je dois faire cette effort toute la journée, ce qui est épuisant.
    La nuit j'en fais des cauchemars, je me réveille parfois désespéré puis je me ressaisis, dans le noir, j'essaie de me rendormir, je n'y parviens pas.

    Actuellement je dors par épuisement.

    " Un effacement "  (  114  )

    « " Un effacement " ( 113 )" Un effacement " ( 115 ) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :