• " Un effacement " ( 194 )

    Parfois j'ai des moments de paix, comme si j'avais construit une sorte d'univers intérieur, à force de vivre tout ça, univers qui me permet d'aller de l'avant, de traverser tout ça.
    J'ai toujours envie de savoir ce qui va se passer après.
    Une espèce de vitalité qui fera qu'un jour peut-être que ces gens dont la gentillesse envers moi est éteinte, ces gens qui m'ont fait et qui me font beaucoup de mal, vont souffrir à leur tour, car leurs propres misères les attendent, tandis que moi je serai en train de jouir d'une vie meilleure que celle que je vis aujourd'hui, meilleure que la leur. 
    Je me plonge dans des séries qu'Ingrid aimait regarder avec moi ou qu'elle aurait appréciées.
    " Un effacement " (  194  )

    « " Un effacement " ( 193 )" Un effacement " ( 195 ) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :