• " Un effacement " ( 90 )

    Grâce au père de mes petits enfants, j'ai pu leur parler au téléphone. Je ne le fais que lorsqu'ils sont chez lui, car ma fille cadette a rompu tous les ponts et donc je ne peux relationner avec ces petits quand ils sont chez elle.
    Leur père m'a confirmé qu'il allait donner mes coordonnées à son avocate, car il est en délicatesse avec son ex femme ( ma fille cadette ) justement à cause des difficultés relationnelles qu'elle pose continuellement et qui rendent pénibles les " échanges " d'enfants.

    J'ai écouté " A love Suprem ", mon thème musical favori de chez Coltrane, et évidemment cela me donne le bourdon, comme d'habitude. Me demande si je ne ferai pas l'adaptation du passage où il joue ces quatre notes dans différents tons, pour un de mes " hommages ".

     

    " Un effacement " ( 90 )

    « " Un effacement " ( 89 )" Un effacement " ( 91 ) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :